COURSES

Triathlon M de l’Alpes d’Huez.

on
17 septembre 2019

Triathlon de l’Alpe d’Huez ! Une course que je ne suis pas prêt d’oublier ! Il y a quelques mois @speedofrance m’a proposé d’y participer avec toute une team de motivés ! Forcément j’ai dis oui !⠀

Après un mois de juillet qui ne s’était pas passé comme je l’aurai voulu, j’ai commencé à douter de mon entraînement, mais une fois arrivé sur place je n’avais qu’une envie : être sur mon vélo pour grimper l’alpe d’huez !⠀

Une bonne natation qui n’était pas si froide que prévue et tant mieux car j’avoue ne pas être très à l’aise en eau froide. Je sors de l’eau en 25 min ! Une bonne transition vélo et hop c’est parti ! D’abord une longue chevauchée seul à plat et sur de longues lignes droites avant de passer dans le dur : les 3 premiers km de l’alpe ! Un début d’hypo me force à prendre mon temps au premier ravito. La chaleur est assez importante donc il faut s’hydrater. Le dérailleur arrière joue des siennes dans la fin de la montée mais j’en termine enfin avec le vélo ! Les cuisses un peu dures !⠀

Transition CAP éclair et me voilà parti sur la boucle. Je crampe jusqu’au 2ème km dans la montée mais une fois le demi tour fait c’est le bonheur ! Ça descend ! Enfin ! Que du bonheur sur la fin du parcours et la ligne d’arrivée ! ⠀

Un grand merci à @speedofrance pour cette expérience, le suivi et le matériel à toute épreuve ! Une équipe formidable avec qui je résigne avec plaisir ! @marinoret @lorena_rdi @mathilde.jmh @mehditetard et sans oublier @sportevent.coaching ! ⠀

“Chacun sa limite, chacun son niveau”

Dans le sport comme dans la vie de tous les jours il y a certaines épreuves plus dures que d’autres. Certaines que l’on choisi, certaines que l’on subit. Avant toute chose, rappelons nous pourquoi nous avons voulu commencer, ce qui nous anime chaque fois que l’on s’inscrit à une course ou que l’on se lance un nouveau challenge. La passion, la folie, l’envie ou encore le dépassement de soi. Chacun sa limite, chacun son niveau. ⠀

Je n’aurai jamais pensé prendre autant de plaisir à vouloir progresser, à chercher mes limites et à vouloir en baver encore un peu plus chaque fois. D’abord pour moi, mais aussi pour ceux qui n’ont pas ou plus la chance de sourire ou pleurer sur une lignée d’arrivée. C’est cette force qui m’anime chaque fois, ce sport et ces sensations intenses qui me font me sentir vivant. ⠀

Peu importe le temps, peu importe la place et les médailles, la plus belle victoire est celle dans la tête, dans le coeur, celle qui nous réduit à une paire de jambes qui courent ou qui pédalent pour avancer, ne plus penser à rien et écouter le silence de l’effort. Le plaisir de sourire avec le coeur qui bat en pleine montée, celui des frissons quand on entends les encouragements et le plaisir de partager cette joie avec tous ces passionnées d’ici ou d’ailleurs. ⠀

Merci le sport. Merci la vie. ⠀

TAGS

LEAVE A COMMENT